Néonatalogie, Maternité, PMI, Multi accueil - Psychiatrie de l'enfant- service hospitalier - Psychiatrie
articles de presse
liens
contact
06 80 58 70 18
cetc@wanadoo.fr

Argumentaire - programme

Le toucher nous accompagne toute notre vie :
Dès la grossesse, après la naissance dans les premiers contacts du bébé avec sa mère, son père, jusqu’aux ultimes moments de notre vie, passant par les manifestations affectives et sexuelles de l'âge adulte. Il est à la base de nos premiers liens d’attachement et de notre mémoire affective et sensorielle.
Dans une société où le visuel et le sonore priment sur tous les autres sens, les saturant, nous voulons nous intéresser à ce sens du toucher, le premier à apparaître dans la vie fœtale et sûrement le dernier à disparaître et avec lequel il est possible de communiquer quand les mots ne sont pas là, ne sont plus là…


Le toucher, ce sens de la réciprocité «toucher, être touché» est un canal de communication interpersonnelle délicat et puissant. Il concerne le corps, la sphère affective et émotionnelle, et il fait appel à notre mémoire. Le bébé nourri dans un bain de mots, d’affects, de contacts au travers de sa peau sera cet adulte pour qui un contact sera toujours susceptible de faire résonner ces sensations premières.

 

Le geste de toucher est vieux comme le monde. C’est certainement
la plus ancienne des thérapeutiques instinctives de l’homme.
De tout temps et dans toutes les cultures le toucher de la main
à travers lemassage ou d’autres pratiques voulait apaiser, soulager,
réconforter d’une souffrance tant physique que morale.
Mais l’instinct ne suffit pas et nous nous interrogerons sur le geste,
la philosophie,l’intention qui sous- tendent celui-ci. Nous réfléchirons
à la nécessité de questionner et d’ajuster notre toucher aux différentes situations
d’accompagnements ou de soins; enfant dans le ventre maternel, nouveau né
prématuré ou fragile, bébé, enfant et adulte hospitalisé ou douloureux, personne vieillissante. Nous porterons une attention particulière à l’accompagnement par le soignant, des parents dans le toucher de leur bébé ou de leurs proches. Pour que nos gestes ne soient jamais des manipulations mais le lieu d’une rencontre entre deux êtres.

colloques
Prendre soin par le toucher de l'aiëul au bébé
7ème colloque de l'association - le 22 octobre 2011
ateliers
Mentions légales
Formations massages bébé & analyse des pratiques en périnatalité
2009 2011
Lieu :
Institut de Puériculture
et de Périnatalogie



26 Boulevard Brune 75014 Paris

http://www.ipp-perinat.com

Accès :
Métro Ligne 13
Tramway T3 : Porte de Vanves
logo